Septembre 2018, je suis diplômée

On y est, le jury de diplôme valide mes trois années d’école. Je suis officiellement diplômée de l’une des 10 plus prestigieuses école de commerce de France! Une question se pose alors “Qu’est ce que je fais maintenant?” “Qu’est ce que je fais une fois atteint ce but ultime?” C’est un peu comme si toute ma vie et mon éducation avait été construit pour arriver à ce fameux Graal : un master délivrée par une grand école! Tout avait été conditionné pour atteindre ce but ultime. Et me retrouver sans but pré-construit, sans objectif à atteindre, libre de prendre toutes directions, c’était difficile en fait. On rêve de liberté et de ce moment quasiment durant toute nos études. Mais quand on y est, est-ce si beau que ce que l’on espérait?

Prendre le temps de la réflexion

Je n’ai plus de projet. Très bien il me suffit d’en re-construire un. Mais c’est difficile quand l’horloge te rappelle que tu as un prêt dont les mensualités débutent bientôt. Après de multiples questionnement et un parcours en alternance qui ne m’a pas permis de faire d’année de césure, je m’octroie le droit de bénéficier d’une “année de césure” hors système. Bien sûr par le temps de papillonner, d’abord parce que ce n’est pas ma personnalité, et parce que j’ai quand même mis quelques mois avant d’accepter que j’avais le droit de prendre mon temps. J’ai donc opter pour un stage à l’étranger. Cela ce fait beaucoup quand on est jeune diplômé(e). Avec comme objectifs d’améliorer mon anglais, d’élargir mes compétences digitales et surtout de trouver ma voie.

A la quête du bonheur et de la confiance en soi

Les premières semaines à l’étranger sont excitantes! Une nouvelle mentalité, de nouvelles rencontres, de nouvelles missions, de nouvelles vies, … autant de choses à découvrir. Je bois, j’avale, je me nourris de toute cette nouveauté.

Mais très vite je me retrouve seule face à moi même. Les questionnements resurgissent. Est-ce envie de partir si loin pour construire ma vie ?

STOP

Peut être qu’il est temps de mettre ces questions en suspens et de me concentrer sur l’instant présent. J’ai la chance de vivre une expérience que peu de personnes peuvent se permettre tout de vivre. Je décide de me concentrer sur l’instant présent, sur les compétences que je développe et je trouve un nouveau moyen de développer celles que je souhaite acquérir. C’est alors que naît l’idée d’un blog pour développer mes compétences en digital et en rédaction de contenu.  Mais qu’est ce que je vais raconter? Mon blog, mon histoire, mes voyages, mes coup de cœur. Mais aussi mes rencontres, et aller à la rencontre des gens que j’admire. Ceux à qui tu penses quand on te demande « Si tu devais dîner avec une personnalité, qui se serait? » mais pas de « grandes personnalités » seulement des gens comme vous et moi, qui ont osé écouter les désirs et réaliser leur rêve.

D’ailleurs ma première interview est déjà disponible, allez – jeter un coup d’œil sur la rubriques Mes rencontres !